Skip to content

Primobolan : Stéroïde anabolisant, avis et prix

Primobolan : Stéroïde anabolisant, avis et prix

Faites vous-même vos cosmétiques et votre home staging pour économiser tout en vous amusant. Si vous choisissez le Primobolan depot, la forme la plus populaire sur le marché, son mode d’administration est l’injection intramusculaire. Vous devez l’injecter dans les muscles du bras, de la cuisse ou de la fesse. Son pouvoir androgène faible ne risque pas d’entrainer de la rétention d’eau ou encore de la gynécomastie chez l’homme. Si vous optez pour le Primobolan depot, la forme la plus populaire sur le marché, son mode d’administration se fait par voie intramusculaire.

  • Primobol 100 est une preparation modéré en terme de prise de masse mais donne une musculature d aspect qualitative.
  • Nous avons précisé que 100mgs est une bonne dose pour obtenir des gains… et à ce dosage vous allez donc considérablement réduire votre taux de gonadotrophine.
  • Vous pouvez espérer obtenir 2 à 4 kilos de muscles de qualité à la fin de la cure.
  • Une prise en charge pluridisciplinaire avec un temps dédié pour un pharmacien est nécessaire pour optimiser la prise en charge des patients.
  • Il existe des alternatives légales aux stéroïdes qui peuvent produire des résultats similaires sans effets secondaires et en respectant la loi.
  • Les gains de Primobolan en soi sont connus pour être des gains musculaires maigres de qualité sans rétention d’eau supplémentaire ou gain / rétention de graisse possible.

Entendons-nous bien, il s’agit ici d’une masse de bonne qualité et durablement acquise, même après le cycle. L’administration de Primobolan injectable tous les jours augmente d’ailleurs le risque de mort subite. Les comprimés de Méténolone, à base d’acétate, sont un peu moins risqués par rapport à la forme injectable, mais ils restent dangereux pour le corps. Comme la plupart des stéroïdes synthétiques, le Primobolan provoque des changements dans la production et la sécrétion naturelles de testostérone. Ses conséquences sont moindres en comparaison d’autres anabolisants, mais le Primobolan diminue la testostérone de près de 50 %.

Primo Tabs à vendre en France

C’est le cas de personnes présentant des troubles ou des maladies cardiovasculaires, rénale ou hépatiques. En effet, compte-tenu de ses effets sur la pression artérielle, une personne avec de l’hypertension ne doit surtout pas prendre de Primobolan. De la même façon, les personnes atteintes d’insuffisance rénale https://www.ms-mot.pl/les-steroides-d-oxandrolone-efficaces-pour/ ou hépatique doivent absolument l’éviter sous peine de voir leurs symptômes s’aggraver. Comme nous l’avons précisé, les stéroïdes sont polyvalents, et le Primobolan n’échappe pas à la règle. Étant un dérivé de la dihydrotestostérone, il stimule la libido, bien que moins efficacement que la testostérone.

Comment le prendre ?

Initialement développé, comme nous l’avons vu précédemment, par des laboratoires pharmaceutiques dans les années 60, le Primobolan a été utilisé pour ses vertus stéroïdiennes comme un médicament. Chez les enfants avec perte de poids, il permet de développer et maintenir les muscles squelettiques. Ce qui a également permis de l’utiliser chez les personnes souffrant d’ostéoporose pour récupérer de la masse musculaire, ainsi que les populations atteintes de malnutrition. D’une manière générale, les personnes souffrant de pathologies présentant une fonte musculaire ont un intérêt à prendre du Primobolan. Plus précisément, il se lie aux récepteurs des androgènes, ce qui déclenche le processus de dégradation des graisses.

Le Primobolan a aussi un petit effet androgénique qui va venir booster légèrement la production de testostérone dans le corps. En améliorant l’oxygénation des tissus musculaires, ils pourront aussi déployer plus d’énergie lors d’entrainements plus intensifs. L’HGH va principalement déclencher dans le corps une production élevée d’hormones différentes comme par exemple l’IGF-1 (insuline). Cette hormone permet aux muscles de croître rapidement et de se régénérer plus rapidement, permettant aux culturistes d’enchainer les séances d’entrainements de plus en plus intenses sans se blesser ou se fatiguer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *